Le conte Nénufable

Le jeu Nénufable est directement inspiré du merveilleux conte "Le Roi Grenouille" écrit par les Frères Grimm, parfois appelé, suivant les versions, "Henri de Fer" , "Prince crapaud" ou "Le Prince Grenouille".  En voici une adaptation qui illustre le jeu Nenufable.
 

livre de conte nénufable

 
Il était une fois, une jolie princesse, si belle que le soleil prenait plaisir à l'éclairer. Son père, le roi, tomba étrangement malade et demanda à sa fille de touver mari au plus vite pour lui succéder. Ce projet de mariage enchanta tous les sujets du royaume, sauf un...

 
La méchante sorcière Clarabrosse qui espérait profiter de l'état de faiblesse du roi pour s'emparer du trône. Verte de rage, elle imagina un plan diabolique pour parvenir à ses fins.
Alors que tous les princes et chevaliers s'étaient réunis pour se présenter devant la belle, la sorcière leur jeta un sortilège qui les transforma en grenouille. Puis elle captura la princesse et l'enferma dans son château au milieu des marais.

 
Sans ses plus valeureux combattants, le royaume courait droit à la ruine et la sorcière se voyait déjà porter la couronne.

 
Heureusement, c'était sans compter le courage des preux batraciens qui n'avaient rien perdu de leur esprit chevaleresque. Certains que le sort serait brisé par un baiser d’amour, ils se précipitèrent à l’assaut du château pour tenter leur chance.

 
La course des prétendants qui s'ensuivit dans les marais fut mémorable et l'histoire ne dit pas combien de grenouilles tombèrent à l'eau avant que l'une d'entre elles parvînt jusqu'à la belle. Le vainqueur retransformé attrapa Clarabrosse par le bas du dos et la jeta dans le marais. Puis il demanda la main de la princesse dans les règles de l'art. Ce qu'elle accepta avec joie, car elle en était tombé amoureuse dès le premier instant où elle l'avait aperçu sous son apparence princière.

 
Le Roi, enchanté de l'histoire, donna la main de sa fille au Prince et on célébra les noces pendant un mois dans le royaume.
Ils vécurent heureux longtemps et eurent beaucoup d'enfants.

 
Lire l'histoire originale